Lybie : l’effroi

Effroi ce matin en écoutant l’envoyée spéciale de France Inter en Lybie,Vanessa Descouraux.

Pour écouter c’est ici et cela commence dès les premières secondes.

Nous savions que Kadhafi était un dictateur, un oppressant. Mais comment n’avons-nous pas été largement informés du point auquel il terrorisait quotidiennement sa population ? Et depuis si longtemps. Je suis indignée de notre ignorance, ce pays est si proche. Qu’allons-nous découvrir au fur et à mesure des rebellions  encore de ces pays qui fournissaient nos vacances, notre pétrole, ou les débouchés à notre industrie de l’armement ? Est-ce parce que notre presse est-elle même très liée à l’industrie de l’armement par les actionnaires majoritaires qui la détiennent ? (voir un billet que j’avais écrit ici en 2005, je n’ai pas cherché la réactualisation des chiffres depuis).

Je suis sidérée.

 

Ajouté à 14:00 : cette histoire de ne pas m’être sentie informée à ce point me turlupine.  je viens de faire une recherche sur les sites amazon et Fnac avec comme mot clé « Lybie » : je ne trouve que des guides ou des beaux livres sur la Lybie antique….  Un essai sur l’histoire des infirmières bulgares, si « anecdoctique » par rapport à l’ensemble. Plus étonnant, la même recherche sur « kadhafi » ne donne pas non plus grand chose…. outre les livres ecrits par Kadhafi lui même ! C’est accablant comme nous pouvons vivre à côté d’oppressions si violentes et si longues sans rien savoir….

3 commentaires vers "Lybie : l’effroi"

  1. Eugène
    28 février 2011 - 19:33 | Lien permanent

    C’était pas l’alibi de MAM?

  2. mougin sabrina
    6 avril 2011 - 16:41 | Lien permanent

    a quel fréquence doit on appliquer le mélange fromage blanc gros sel?
    peut on le conserver?
    quand les 25 minutes sont dépasser faut il juste rincer a l’eau?

Les commentaires sont fermés