Abeilles=fruits=vitamines= médicaments ? A qui profite le crime sur les abeilles ?

Capture d’écran 2013-06-01 à 22.06.55
« Alors qu’il est chez lui, Monsieur W. voit un fermier pulvériser son champ. Ce jour-là, le vent souffle très fort et le produit se répand à travers toutes les ruches situées en bordure du champ. Quand le travail du fermier est terminé, l’apiculteur ne peut que constater la mort de toutes ses abeilles. « 
Extrait d’un article publié par La Province en Belgique :« Il perd 1 million 750 000 abeilles en 30 minutes »

Un jour, BASF, Dow Chemical, Bayer, Dupont de Nemours, Monsanto, Sanofi et Novartis -qui se partagent à peu près 90 % du marché fabriqueront-ils aussi nos vitamines en cachets quand ils auront eu raison des pollinisateurs et donc des fruits et des légumes ? Et donc que la population sera mondialement menacée de maladies comme le scorbut ? Des milliards en perspective, avec l’argument de la santé publique en sus !
Ce que nous voyons comme une perte peut aussi être vue comme un gain selon les intérêts que l’on poursuit.

Si je me permets de dire cela, c’est parce que ces industries sont présentes sur les deux marchés : celui des phytosanitaires, comme celui des médicaments ou des additifs. Il faut toujours avoir cela à l’esprit.

Ils gagnent des milliards, ils sont donc aussi présents dans les couloirs des lieux où se font les lois et les réglementations : OMC, Conseil de l’Europe, Parlements de tous les états… Et j’en oublie. L’avocat est chez ses entreprise aussi important que l’est le mathématicien créateur d’algorithmes dans la finance(1).

 

Je veux être claire, je ne crois pas aux théories du complot. Je crois que c’est plus subtil que cela : les intérêts de ces firmes sont plus grands que les découvertes qu’ils font sur la nocivité de leurs produits. Cela c’est prouvé. On sait que des études ont été enterrées lorsque la nocivité a été découverte, et que des contre-études de sécurité -dont le protocole ne permettait pas de mettre à jour ces toxicités ont été produites. Ensuite, lorsque les maladies environnementales (c’est ainsi qu’on appelle les maladies liées aux pesticides, perturbateurs hormonaux, pollution de l’air etc) entraînent une augmentation pour le marché du médicament, là encore l’intérêt privé prime.
On sait combien ces firmes sont actives dans la fabrication des réglementations et des normes (voir ce qui se passe à Bruxelles, au sénat américain, à l’OMC pour chaque question liée à l’autorisation des substances, ou les semences, ou pour les pharmaciens en France par exemple dont aujourd’hui les droits de préparation sont réduits à proche de 0, alors que c’est leur métier et leur formation fondamentale…)
Est-ce le cynisme le plus parfait d’une intention délibérée, un « complot » ? Non je ne le crois pas. Mais il me semble que ce à quoi nous assistons aujourd’hui est le résultat d’une combinaison d’intérêts qui emmène dans une direction finissant par favoriser l’intérêt privé de quelques compagnie au détriment de tous, et à des niveaux qui sont aujourd’hui un réel danger pour tous. Cette combinaison d’intérêts entre ce qui provoque les désordres et la maladie et ce qui la soigne, entraîne mécaniquement une boucle d’intérêts qui converge vers une non résolution du problème et même son développement.

Même si ce n’est pas délibéré, les conséquences restent malheureusement les mêmes. Il n’y a pas besoin de brandir la théorie du complot pour comprendre que la concentration des intérêts ici, le niveau de puissance financière auquel sont arrivées ces firmes est un danger public.

 

(1) : 70% des transactions boursières mondiales sont généres par des algorithme à la vitesse de la nanoseconde. Pour comprendre le tourbillon que cela provoque, où la main de l’homme a perdu la possibilité d’intervenir sur le processus de façon directe, voir cette conférence TED http://www.ted.com/talks/kevin_slavin_how_algorithms_shape_our_world.html

 

Les commentaires sont fermés sur mon blog, qui est maintenant trop spamé, si vous voulez discuter :) , ça se passe sur Facebook

 

Les commentaires sont fermés